This is my boby, this is my blog.

Vendredi après-midi

HA. Voilà un titre qui en met plein la vue.

Les cliquetis des touches de mon clavier se repandent autour de mon espace de travail -mon bureau quoi- que je partage avec E. jeune collègue de son état.

J’essaie de faire de longues phrases pour faire genre je sais ce que j’écris dans un contexte professionnel alors qu’en fait non, je ne sais pas de quoi sera composée ma prochaine ligne vu que je n’ai aucun plan ni même la moindre amorce de sujet pour faire vivre ce billet et in extenso ce blog merveilleux.

j’entends les collegues au loin qui eux aussi font des clicklickclickclick et je me dis que peut etre eux aussi ils font de la merde sur un blog anonyme. Alors qu’en fait ils bossent probablement.

Les cons.

Je déclare donc ouvert à partir de ce jour et pour une durée autant indeterminée que mon contrat et mon évolution profesionnelle, les après-midi écriture!!

Joie. cotillons, langues de belles-meres.